Les projets et travaux

Une borne de recharge pour véhicules électriques a été installée en avril 2017 sur le parking de la salle des fêtes. Ainsi les deux places de stationnement les plus proches de la salle des fêtes sont dédiées au parcage des véhicules électriques pour « faire le plein ».

Même si les voitures électriques sont encore peu nombreuses, ce mode de propulsion est amené se développer grandement dans un avenir proche, d’autant plus que l’électricité sera produite de plus en plus à partir d’énergies renouvelables. Ce qui veut dire que dans « quelques » années on fabriquera certainement de l’électricité sans utilisation d’uranium ni d’énergies fossiles.

A Beaumont il s’agit d’une borne de recharge « accélérée ». Il existe trois types de bornes de recharge pour véhicules électriques en fonction de leur puissance :

  • Normale, de 6 à 9 kW (à la maison)
  • Accélérée, de 22 kW
  • Rapide, de 43 à 55 kW

A noter qu’UNE borne permet de distribuer DEUX places de stationnement.

 

TRAVAUX DE VOIRIE → SECURISATION

La commune de Beaumont connaît une forte expansion démographique depuis plusieurs dizaines d’années et les différentes rues ont besoin d’être reconfigurées en fonction de cet accroissement.

Les travaux de voirie importants menés ces dernières années visent à sécuriser les déplacements de chacun, des voitures mais aussi et surtout des piétons : la route des fruitières a été réaménagée en 2014/2015 avec trottoir et éclairage, la Grand’Rue en 2016, la route du Salève en 2017.

 

Le Fond de Beaumont aura également en 2018 son aménagement de sécurité : de part et d’autre de la route des Fruitières deux plateaux surélevés seront installés sur la route de la Croisette (RD 145). Les usagers de cette route de la Croisette sont pour beaucoup des frontaliers qui évitent ainsi la RD1201 ou la route d’Annemasse, ils sont très nombreux le matin et le soir et l’intersection avec la route des Fruitières est un souci. Ces deux plateaux surélevés permettront de sécuriser ce lieu. A noter que des plateaux surélevés doivent être installés à au moins 100 m d’une entrée d’agglomération. Ainsi le panneau d’entrée d’agglomération « Le Fond de Beaumont » sera déplacé en direction du sud de sorte à être à 100 m du plateau surélevé.

 

La route d’Annemasse sera également aménagée en 2018 avec un trottoir jusqu’à la route de la Marguerite et un éclairage public.

 

D’autres voies restent encore à aménager, et le seront, mais il est évident que des bêtes notions d’argent obligent à réaliser ces travaux en les planifiant au fil des ans.

 

ACCESSIBILITÉ AUX PERSONNES A MOBILITE REDUITE : BATIMENT DE LA MAIRIE

Les travaux de réhabilitation du bâtiment de la mairie vont démarrer fin 2018 ou début 2019. Le maitre d’œuvre retenu pour mener ce dossier est Michel Desvallée, architecte installé dans la Grand’Rue.

Il s’agit de rendre ce bâtiment accessible aux personnes à mobilité réduite. Cette ancienne maison de maître qui est la mairie aujourd’hui ne doit pas perdre son cachet en même temps qu’elle doit être mise aux normes d’aujourd’hui, l’exercice est périlleux.

Il s’agira entre autres de remodeler le terrain à l’extérieur de la mairie de sorte à accéder de niveau à la mairie ainsi qu’au cabinet du dentiste et à La Poste. Aujourd’hui l’intérieur de la mairie comporte plusieurs marches, petites ou grandes. La mise aux normes pour les personnes à mobilité réduite (PMR) fera en sorte que le public pourra être accueilli dans tout le rez-de-chaussée sans se soucier de ces problèmes de marches existantes aujourd’hui.

On parviendra depuis l’extérieur au même niveau que la porte d’accès au bureau de vote à côté de la tour ronde. De cet accès on pourra emprunter un plan incliné pour arriver à la porte de la mairie.

Des bureaux de la mairie existent également à l’étage, notamment le bureau de M le Maire. Le choix pressenti est de ne pas installer d’ascenseur et de rendre accessible aux PMR seulement le rez-de-chaussée. Cela veut dire que les personnes ne pouvant pas se rendre à l’étage seront accueillies dans un bureau du rez-de-chaussée.

 

 

L’accessibilité est une réflexion qui intéresse tous les bâtiments d’aujourd’hui et en particulier les bâtiments publics tels que la salle des fêtes. Or il semble que le bâtiment actuel de la salle des fêtes sera très très compliqué à mettre aux normes PMR.

C’est pourquoi une réflexion est menée depuis plusieurs années sur une future salle des fêtes hors du cœur du village, avec toutes les nouvelles normes bien sûr, et certainement des salles pour les associations locales.

 

 

EXTENSION DE L’ECOLE BEAUPRE

 

En mars 2017 a commencé la dernière phase de l’extension de l’école Beaupré. Pendant un an environ de lourds travaux ont permis de faire apparaître un bâtiment de 600 m² accolé au bâtiment existant de la cantine scolaire. Trois salles de classe et une grande salle plurivalente composent cette extension.

L’école Beaupré sera ainsi prête à recevoir quelques 430 enfants au total des maternels et élémentaires.

Pour l’année scolaire 2017/2018 L’école Beaupré compte 385 enfants.

La rentrée de septembre 2018 est déjà planifiée sans quasiment d’augmentation d’enfants et la capacité d’accueil de 430 enfants permet de voir venir pour quelques années l’accroissement de population.

 

Des réflexions sont déjà en cours avec la commune de Présilly pour réfléchir au devenir de l’Ecole dans nos deux communes et notamment la possibilité de construction d’une future école dans les années à venir.

 

 

TRAVAUX HABITUELS DE VOIRIE

 

Les 25 km de voirie communale sont régulièrement entretenues au fil des années. Les services techniques de la mairie se chargent d’une partie de cet entretien.

Des entreprises spécialisées sont également retenues : réfection de la couche de roulement des routes, marquage au sol des bandes stop ou des passages piétons, entretien des fossés, …